Les Spectacles

Festimôme continue de cultiver une programmation éclectique et exigeante aux formes diversifiées, aux propos drôles, poétiques, à l’accent légèrement décalé, accessible à tout public.

Choisies pour leur audace, à travers le terreau national, local et international des arts du cirque et de la rue, les quatorze compagnies sélectionnées pour cette nouvelle édition rythmeront les 3 jours de festival.

Présentation des spectacles

En ouverture : LadyCocktail/DuGrenierAuJardin – « Pub Show Urbain » (Belgique)

Ça s’appelle PUB SHOW URBAIN, ça parle de pub (évidemment!), de financement de la culture, du tiers monde, de Lagardère et des autres, de la fucking croissance, de réussir sa vie à 50 ans, de la relance économique dans la joie, des cons..cons…sommateurs, et puis d’autres trucs.

Mais c’est avant tout le cabaret du pouvoir d’achat avec toujours plus de performances pailletées pour libérer du temps de cerveau disponible : ça chante, ça joue, ça danse, ça fait du cirque et ça virevolte pour finir habilement dans le mur !

◊ Extrait du spectacle

 

Circo e Dintorni – « The Black Blues Brothers » (Italie/Kenya)

The Black Blues Brothers est un hommage acrobatique au film légendaire The Blues Brothers, interprété par cinq acrobates kenyans, dont la tournée mondiale a atteint plus de 600 dates et 300 000 spectateurs, dont le pape François et le prince Albert de Monaco.

Dans une élégante boîte de nuit rappelant le Cotton Club, suivant les caprices d’une radio vintage extravagante qui joue du rhythm’n’blues. Le barman et les serveurs se transforment en performers faisant des numéros d’équilibre, des drapeaux, des sauts et des acrobaties avec le feu, en faisant participer le public à des pyramides humaines, du limbo enflammé, des sauts acrobatiques à la corde et dans des cerceaux et bien d’autres choses encore, le tout accompagné par les notes entraînantes de la bande originale du film culte de John Landis.

◊ Extrait du spectacle

 

Petit Monsieur – « Deux Secondes ! » (France)

Dans ce nouveau spectacle (toujours muet et burlesque, la Cie du Petit Monsieur poursuit son exploration des temps modernes. Et que contiendrait la boîte de Pandore aujourd’hui, si ce n’est un de ces nouveaux objets qui ont envahi notre quotidien ?

Technologiquement brillant, incroyablement pratique, mais tellement sournois !

Paul Durand, toujours coincé dans son costume étriqué, va l’apprendre à ses dépens.

◊ Extrait du spectacle

 

I Barlafus, « Start Art » (Italie)

Quatre artistes, quatre origines, de la Toscane à la Campanie, de Rome à Melfi.

Guillaume, metteur en scène/artiste de théâtre-cirque français, influencé par les techniques théâtrales de Jacques Lecoq, la poétique de Charlie Chaplin et la construction du scénario de Thierrée, ouvre ainsi la vision et le spectacle à un langage universel. En y apportant une dramaturgie théâtrale et clownesque.

Le spectacle est divisé en 4 tableaux, 4 destinations, étapes du voyage-spectacle reliées entre elles par les liens et les personnalités hétérogènes des personnages. C’est le dynamisme, l’énergie et l’urgence de nos 4 Barlafus qui veulent mener à bien leur mission, toujours intacte : clouer le public à son siège avec leur premier spectacle.

◊ Extrait du spectacle

 

 

Satchok, « Sisyphus » (France, Pays Bas, Allemagne)

La compagnie allie l’habileté et la technique de l’acrobatie avec partenaire, de la badine et des sangles aériennes, à une attitude compétitive, à l’humour et à la joie.

Inspirés par le mythe antique de Sisyphe, ils ont créé un spectacle combinant tous ces éléments. Partageant l’idée que le processus est tout aussi (ou plus) satisfaisant que le résultat, le spectacle est une question de joie pure et de plaisir de faire !

Essais et erreurs, concentration et confiance mutuelle ; les trois artistes présentent leurs compétences jusqu’à la limite des capacités humaines.

◊ Extrait du spectacle

 

Cir Gorgomar, « Mr Mouche » (France)

Monsieur Mouche est factotum, l’homme à tout faire.

Mais il fait quoi ?

La plupart du temps rien. Il attend qu’on ait besoin de lui pour changer une ampoule ou graisser une porte. Cela laisse du temps pour s’amuser… Son temps il le passe à faire de la musique et à chanter des chansons.

De la famille des grands naïfs, Monsieur Mouche est un concentré d’optimisme. Il vous entrainera dans son univers burlesque avec une maladresse hilarante.

 

Cie Neshikot, « Martine et René » (France)

Martine et René est un couple de vieux, ils sont ensemble depuis toujours, ils s’entraident, s’écoutent et surtout ils ont appris à vivre ensemble. C’est la nuit, comme tous les soirs ils allument la lune , et comme tous les soirs, ils essaient d’aller se coucher… Mais ce soir-là, les choses ne vont pas se passer comme d’habitude…Un moustique, puis un rêve, et une trappe sous le plancher… et d’autres choses étranges encore. Vont-ils enfin aller pouvoir se coucher ?

Le quotidien de ces vieux qui s’aiment va vous plonger dans un monde où tout est possible par la magie, la poésie, et l’imaginaire.

 

 

PasVuPasPris, « Les Moldaves » (France)

Fraîchement débarqués de Moldavie Equatoriale, Drago Popovitch et Piota Katchiev, acrobates de haut niveau,  » forts, froids et insensibles à la douleur  » vous proposent un spectacle truffé de gags et de clowneries sur fond de musiques et danses traditionnelles slaves.

Avec un humour décalé et décapant, ils mêlent jeu et performances physiques : de la technique du doigt de fer au final époustouflant du spoutnik infernal, en passant par la faucille soviétique et l’étoile de Moscou, ces deux personnages vous embarquent dans leur univers au degré d’humour égal à celui du breuvage dont ils s’arrosent tout au long de leurs performances !

◊ Extrait du spectacle

 

Claudio Mutazzi, « Street Coffee » (Italie)

Un homme, immobile, dans un tourbillon de passants qui traverse une place… Clap… Action !

Depuis la posture, les actions, les attitudes de ceux qui marchent ou qui attendent quelqu’un, des histoires sans fin, des gags et des improvisations sont créés, ce qui transforme ce lieu de passage statique en un petit théâtre sans chaises ni rideaux. Clap… Action !

Deux hommes et une femme du public deviennent les acteurs d’une histoire d’amour interdite, un clap, de la jonglerie excentrique et des équilibres inattendus. Le mariage !

Un spectacle en interaction continue avec tout ce qui vit, végète, naît ou habite ce lieu et ce moment.

◊ Extrait du spectacle

 

Les Cubiténistes, « Libérez l’eau ! » (France)

Chocs de gouttes, éboulis de hoquets, bulles qui cognent, roucoulades de glou-glous, hurlements d’éviers qui se vident, croassements liquides, gazouillis tendres et aquatiques, tonnerre de chasse d’eau, gargouillis gras, tintamare de borborygmes et jungle qui vocalise…

Un concert hydrophonique hors du commun, un univers sonore liquide et unique, fantastique et beau, issu des 45 machines hydrophoniques orchestrées par l’équipe d’acteurs-techniciens doux-rêveurs.

◊ Extrait du spectacle

 

Mi Santa, « Contigo me voy » (Argentina)

Deux êtres humains, partageant leurs univers.

L’intersection de deux vies, essayant d’en faire une, les choses simples, inconfortables, répétitives, irréalisables.

Des désirs bloqués qui veulent surgir et se confronter à l’attendu.

S’accompagnant dans la solitude.

Différents mais ensemble.

◊ Extrait du spectacle

 

Bab et les chats, « Bab et les chats qui rock, Bab et l’orchestre des chats, Bab et les chats caribous » (France)

“Oui futur!” Que peut-on dire d’autre quand on a des enfants ?

Le nouveau concert des BAB est un concert jeune public et familial. C’est aussi un concert interactif où les petits rockeurs en herbe sont recrutés pour devenir : acteurs, chanteurs, danseurs.

Venez faire les pogos Kangourou et aider notre chef d’orchestre à taper le rythme!

◊ Extrait du spectacle

 

La Guinguette Hot Club, « Fran6ters » (France)

Septet endiablé, emmené par les inénarrables Francis de Madame Oleson et leur sœur de guinguette Marion, Fran6ters détricote et reprise des chansons populaires avec une gouaille et un humour incomparable !

Piaf, Les Ogres de Barback, Brel, Brassens, Renaud ou les VRP dépoussiérés et dynamités par des arrangements explosifs et originaux !

Guitare manouche, mélodica, ukulélé et contrebassine s’entrechoquent entre swing, ska, biguine et valse !

◊ Extrait du spectacle

Présentation du festival   /  La programmation   /  Les spectacles  /  Les ateliers   /  Infos pratiques   /  Presse
Accueil